Référence : Michel Onfray, La construction du surhomme, Contre histoire de la philosophie tome 7, éditions Grasset, 368 pages, octobre 2011

 

 

L'étude du XIXè siècle occupe trois tomes de cette contre histoire de la philosophie. Après l'histoire des masses dans L’eudémonisme social (tome 5) et l'histoire des individus dans Les radicalités existentielles (tome 6), Michel Onfray aborde dans ce troisième volet la genèse de la construction du surhomme et de sa soif de puissance.

Il nous présente la figure de Jean-Marie Guyau, un "Nietzsche français" selon Onfray, philosophe mort jeune (1854-1888), auteur d’une douzaine d’ouvrages et dont on dit qu'il aurait influencé Nietzsche dans l'élaboration du concept de "surhomme".
Il a développé une pensée vitaliste dominée par l'action, la générosité et le risque en particulier contre la morale kantienne. Proche aussi par certains côtés de l’idéologie de Vichy.

       
Caricature de Nietzsche

Michel Onfray
est plus circonspect sur l'homme et son œuvre puisqu'il révèle la parenté de l’œuvre de Jean-Marie Guyau avec l’idéologie de Vichy et démantèle les mensonges et contre vérités qu'on a pu véhiculer à l'encontre de Nietzsche

Voir mes fiches sur la contre histoire de la philosophie :
* Présentation générale des 9 tomes de la contre histoire --
* Les sagesses antiques - tome 1 -- Le christianisme hédoniste -tome 2 --
* Les libertins baroques - tome 3 -- Les ultras des lumières - t4 --
* L'eudémonisme social - t5 -- Les radicalités existentielles - t6 --
* La construction du surhomme - t7 --
* Les freudiens hérétiques - tome 8 -- Les consciences réfractaires - tome 9 --

<<< Christian Broussas – Onfray Tome 6 - 21/11/2017 < • © cjb © • >>>